Le drame commence toujours par des phrases de ce genre : “mon oncle possède un formidable appareil photo, je vais juste lui donner 500€ pour filmer et photographier mon mariage !”. Votre oncle est très certainement excellent mais laissez-nous vous expliquer pourquoi vous tourner plutôt vers un vidéaste de mariage afin d’obtenir une vidéo de mariage unique.

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Bien que tous les événements, les lieux et les noms soient fictifs les situations décrites dans cet article sont malheureusement déjà arrivées à des mariés, des amis, des contacts proches ou lointains. Voici quelques raisons de ne pas recruter tonton Robert pour filmer son mariage et pourquoi cela reste une mauvaise idée.

Tonton Robert, un vidéaste passionné

Comme nous nous acharnons à le dire, l’enregistrement ou la capture de mariage est bien plus qu’un bon appareil. Tonton Robert, dentiste de profession, a très certainement un bel appareil photo et se passionne pour la capture d’images. 

Disons qu’il possède le meilleur appareil actuellement disponible sur le marché, le Réflex Nikon D6 (7300 €) et un ensemble complet d’objectifs et d’accessoires Nikon de la série (15.000 €).

Partant de ce postulat nous considérons un tonton Robert déjà mieux équipé que 99% des tontons Robert. Il a même publié certains de ses chefs-d’œuvre de nature, de reportages et même remporté des prix.

Les préparatifs du mariage en images

Le jour du mariage arrive, tonton Robert est confiant et a toutes les bonnes raisons de l’être. Il prend donc en photo et vidéo les plans extérieurs du lieu de la cérémonie de mariage. L’intérieur n’est pas en reste, où les préparatifs battent leur plein. Tout se passe à merveille.

Tonton Robert n’aime pas faire les réglages et les expositions de son appareil manuellement. Donc il se sert de la configuration automatique de son appareil, sauf que ce dernier a ses limites.

Les préparatifs de la mariée

En filmant les préparatifs, tonton Robert remarque qu’il aurait bien besoin d’un objectif plus large. Un échange d’objectifs rapide à l’extérieur et, à son retour le maquillage de la mariée est terminé. Place à la coiffure !

En revanche, notre caméraman de mariage n’a pas pris le temps de vérifier l’éclairage avant le tournage. Il n’a donc pas d’éclairage supplémentaire hors caméra ni d’équipement d’éclairage. Tonton robert se dit qu’il suffit simplement de modifier les paramètres ISO de manière à pouvoir capturer plus de lumière et éclairer et exposer correctement la scène. Cela fonctionne à merveille. En revanche ce qu’il ne sait pas c’est que chaque photo sera trop granuleuse pour une impression en Haute Définition.

Place au futur marié

Tonton robert se dirige vers le marié car il ne veut surtout rien rater. Il ajuste les paramètres de son appareil en fonction de ce qu’affiche sa caméra. Malheureusement, le marié et ses témoins portaient des costumes sombres. L’appareil a surexposé tous les plans pour compenser. Tonton Robert ne s’en est pas rendu compte et n’a fait que continuer de s’éloigner.

 La cérémonie de mariage en vidéo

Disons qu’il s’agit d’un mariage simple. L’heure de la cérémonie d’échanges des vœux a sonné. Tonton Robert cherche un endroit pour se planquer, choisit un zoom et attend. Le marié fait son entrée. Il se fait prendre en photos une cinquantaine de fois par tonton Robert pendant qu’il avance dans l’allée. Les cinquante photos seront donc floues. Les réglages de mise au point de son appareil n’étaient pas définis pour les sujets en mouvement. 

Au tour de la mariée et son père ! Cinquante photos supplémentaires… toutes floues.

La cérémonie de mariage se passe bien et tonton Robert fait de magnifiques prises. Toutefois, il aurait bien besoin d’un objectif encore plus large. Un aller-retour à son sac et à son retour, il découvre les mariés qui s’embrassent pour la première fois. Tonton Robert l’a raté ! Il n’a pas non plus filmé les familles des mariés pendant la cérémonie. En effet, il ne voulait rien manquer lors de l’échange des vœux.

Après la cérémonie, place aux photos de groupe. Tonton Robert guide tous les invités du mariage vers son emplacement favori, à l’extérieur où il a une belle vue. Les invités font face au soleil afin de bénéficier de la grandeur de la scène. Résultat : la caméra sous-expose la scène entière car l’arrière-plan est trop lumineux.

Le film de la réception

Pendant la cérémonie tonton Robert se rend compte qu’il a déjà “travaillé” dix heures. Il aimerait lui aussi profiter un peu de l’événement puisqu’il est de la famille. Il confie son appareil à son jeune fils qui aime la photographie et lui demande de faire le tour des tables.

Tonton Robert est tellement épuisé qu’il ne filme plus rien du reste de la soirée. Effectivement, il se dit qu’il fait faire de telles économies aux mariés qu’il en a fait suffisamment.

Ne disposant pas de logiciel de traitement des images et des vidéos, tonton Robert remettra simplement aux mariés un DVD avec les médias gravés dessus. Les mariés n’ont qu’une hâte, revivre leur union à travers le merveilleux travail de leur oncle.

Près de deux milles photos. La mariée pleurant à chaudes larmes, constate que le son des vidéos n’est pas audible. D’ailleurs, chaque photo est floue, trop éclairée ou trop sombre. De plus, il n’y a même pas leur premier baiser dans le lot. Les seuls invités de la réception filmés et photographiés par le fils de tonton Robert sont des enfants.

Le vidéaste de mariage professionnel, la meilleure option

Bien que cette histoire soit fictive, certains éléments proviennent de situations réelles que nous, vidéastes de mariage, entendons tous les jours. En fait de nombreux invités de nos clients nous ont approché pendant le tournage et nous ont relaté leurs expériences “tonton Robert” et de la manière qu’ils auraient envisagés nous engager pour leur propre mariage. 

Un vidéaste de mariage, pourquoi ?

Alors, pourquoi ce scénario catastrophe arrive-t-il à tonton Robert ? Malgré tout le matériel à sa disposition (ce qui est peu probable) et son expérience dans la photo/ vidéo, il lui manquait ces éléments : 

  1. La possibilité d’ajuster rapidement les paramètres de sa caméra en fonction de différentes scènes d’éclairage. La plupart du temps, les vidéastes de mariage ont 2-3 secondes pour régler les paramètres à la volée, plus que cela, et le vidéaste de mariage est presque certain de manquer quelque chose.
  2. La connaissance de la façon dont son appareil photo lit et interprète la lumière afin de compenser la sous ou surexposition. Dans ces situations, le vidéaste de mariage doit se fier à son expérience plutôt qu’aux lectures de l’appareil photo.
  3. La prévoyance à préparer pour chaque situation avec une caméra secondaire préparée avec un type d’objectif différent. Le caméraman de mariage professionnel repérera toujours le lieu et les scènes du mariage avant le mariage et planifiera à l’avance.
  4. Les mallettes de transport devaient toujours comporter l’équipement et les accessoires nécessaires. Les vidéastes de mariage professionnels auront toujours leur équipement à portée de main, sur eux ou à proximité.
  5. Pour vivre des moments fugaces que vous n’avez qu’une seule chance de capturer. Un premier baiser ne dure généralement qu’une à deux secondes et vous ne savez pas nécessairement exactement quand il va se produire. Le vidéaste de mariage doit regarder à travers son objectif, prêt et préparé pour que ce moment se produise.
  6. Une bonne expérience et des connaissances sont requises pour anticiper les angles et les approches de chaque scène. Savoir où se tenir et dans quel angle est quelque chose qui ne vient que de l’expérience.
  7. L’énergie pour travailler sans arrêt pendant 12-18 heures sans interruption. C’est le travail d’un vidéaste de mariage, ils ne se reposent pas et ne font pas de pauses. Notre équipe étale ses pauses pendant les moments non cruciaux de la journée, et même dans ce cas, il y a toujours un ou deux vidéastes de mariage supplémentaires en train de filmer pendant que l’un est en pause.
  8. La possibilité de créer des scènes d’éclairage uniques et de compléter la lumière naturelle avec son propre éclairage. Comprendre la lumière et l’éclairage est quelque chose qui vient des études, de la formation et de l’expérience. Être un maître de l’éclairage est impossible à moins d’avoir essayé de photographier dans toutes les situations d’éclairage possibles.
  9. Expérience dans le guidage et la direction des invités en grand groupe. C’est là que la personnalité et le tact du vidéaste de mariage sont si importants. Comment interagit-il avec la mariée, le marié et leur famille ?
  10. La connaissance des techniques avancées de mise au point.
  11. Expérience dans la prise de photos supplémentaires de photos cruciales, comme lors de cérémonies en cas de bégaiement, d’expressions maladroites, etc.

Un professionnel pour un résultat professionnel

En plus de tout cela il y a plein d’autres domaines sur lesquels tonton Robert devrait progresser pour pouvoir réaliser des captures professionnelles de mariage du début à la fin.

Il existe de nombreux postes de budget sur lesquels vous pouvez économiser pour votre mariage et la vidéo de mariage ne devrait pas en faire partie. Si vous voulez avoir et conserver une image créative, de qualité professionnelle que vous transmettrez à vos générations à venir, vous aurez besoin d’un vidéaste de mariage professionnel.

Pour résumer, vous ne pourrez jamais obtenir des images de meilleure qualité après votre mariage.

Partagez!